Le centre Alfred Leune

Le Centre Alfred LEJEUNE
Le Centre Alfred LEUNE

L’établissement a été fondé en 1906 par Alfred Leune, Inspecteur d’Académie en poste dans le Pas-de-Calais et Président de la société de secours mutuels des instituteurs, pour lutter contre les ravages de la tuberculose parmi les enseignants.

Quelques dates clés :

– 1936 : création d’un service de chirurgie pulmonaire.

– 1946 : la MGEN née du rassemblement des sociétés de secours mutualistes agrandit et modernise l’établissement.

– 1964 : construction d’un équipement culturel et de loisir (salle de spectacles et bibliothèque)

– 1967 : le sanatorium opère sa reconversion avec le traitement des maladies respiratoires et des affections cardio-vasculaires.

– 1976 : le Centre est admis à participer à l’exécution du service public hospitalier par décret du 3 novembre 1976 et est ouvert à tout assuré social.

– 1989 : l’établissement s’oriente également sur l’accueil des personnes âgées avec la construction d’une unité de long séjour de 45 places et se positionne ainsi à tous les niveaux de l’hospitalisation (MCO-SSR-Long séjour).

– 2009 : l’unité de long séjour devient EHPAD.

C’est un établissement privé participant au Service Public Hospitalier géré par la MGEN. Sa capacité est de 165 lits et de 13 places répartis sur 3 spécialités (cardiologie, pneumologie, oncologie) ainsi que 45 places d’EHPAD.  Il dispose d’un plateau technique spécialisé en réadaptation fonctionnelle doté d’une balnéothérapie, d’un plateau technique interventionnel.

L’établissement assure également plusieurs missions de service public (sevrage tabagique, prévention de la tuberculose).

La création du pollinarium

L’établissement de Sainte Feyre est spécialisé dans la prise en charge des affections respiratoires par des médecins pneumologues. Il propose des consultations d’allergologie, ainsi que les dépistages et tests cutanés sur son plateau technique ainsi que la mise en place de désensibilisations.

C’est donc naturellement et dans la droite ligne du positionnement en prévention santé de l’établissement que celui-ci a répondu favorablement à la sollicitation de l’Association des Pollinarium Sentinelles de France.

En concertation avec l’association et les médecins allergologues de l’établissement de Sainte-Feyre, cinq graminées (flouve, dactyle, vulpin, houlque et ray-grass) et une herbacée (le plantain) et six arbres (noisetier, frêne, aulne, châtaignier, saule et bouleau) ont été recensés allergènes sur notre territoire et plantés sur le site par l’équipe de jardiniers de l’établissement.

– – – – – – – – – – – – –

Les partenaires du pollinarium
Les financeurs de la signalétique et du site Internet (2020)
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :